Marti, Reto: Antike Geografie und das Regnum Francorum: Überlegungen zu den Namen von Liestal und Balsthal, in: Jahrbuch Archäologie Schweiz 105 (2022), 47–70.

Résumé:
Le toponyme de Liestal, aujourd’hui chef-lieu du canton de Bâle-
Campagne, date sans doute du haut Moyen Âge. Jusqu’à présent, son interprétation, fondée sur le suffixe -tal, reste peu satisfaisante. D'abord, il est démontré que le toponyme pourrait remonter à *Liocht-stal, «site dégagé/surélevé» – une désignation qui s’applique parfaitement au lieu, situé en hauteur et au cœur de la vallée de l’Ergolz. Le suffixe «stal» (endroit, emplacement, résidence) est vraisemblablement aussi à l’origine du site de Balsthal, de l’autre côté du Jura, lequel partage notamment avec Liestal sa localisation sur l’important col du Haut-Hauenstein. Il est probable que ces deux appellations, tout comme celles des localités du haut Moyen Âge qui les entourent et dont le nom se termine par -dorf, soient le résultat de processus toponymiques francs. Ensuite sont exposés les indices qui plaident en faveur de l’existence d’un castrum tardo-antique à Liestal, dont la fonction aurait été de surveiller la route. L’appellation antique du lieu doit probablement être assimilée à celle de «Frincina» mentionnée par le géographe de Ravenne.

Download pdf